Vous êtes ici : Accueil   >   Arts du spectacle   >   Cinéma   >   Formation   >   Licence "Études cinématographiques"

LICENCE Arts du spectacle

Contenus et types d'enseignement

Structure-type d’un semestre – 6 UE :
UE1 : Langue
UE2 : Histoire et esthétique
UE3 : Analyse
UE4 : Ecritures
UE5 : Recherche
UE6 : Projet

La formation en « Arts du spectacle » articule des enseignements transversaux (langue vivante), des enseignements pluridisciplinaires (via les UE d’ouverture et les cours communs au cinéma, à la danse et au théâtre), des ateliers pratiques (jeu, cirque, marionnette, montage son, montage vidéo, scénographie, danse) et des enseignements disciplinaires spécifiques à chaque parcours (théorie, histoire, esthétique, analyse, écriture...).

Connaissances scientifiques à acquérir

  • Sur les plans historique et esthétique , la formation vise à assurer la connaissance des grandes périodes de l'art cinématographique, chorégraphique et théâtral. Cette approche, par courants, inventions, continuités et ruptures, s’appuie sur les œuvres, les écrits théoriques mais aussi sur les acquis de la recherche en arts du spectacle ; la formation vise aussi à assurer la connaissance d’auteurs, de mises en scène, de formes, de styles et de genres multiples, ainsi que celle des rapports entre théâtre, cinéma et danse.
  • Sur le plan de l’analyse , les étudiants sont formés à l’analyse de textes (de la philosophie de l’art aux discours et aux témoignages d’artistes. La formation vise à assurer la connaissance des écrits majeurs en matière cinématographique, chorégraphique et théâtrale, leurs influences et leur postérité...) et l’analyse des œuvres : leur description, leur fonctionnement, les liens qu’elles entretiennent avec des courants esthétiques et avec leur époque, leurs interactions avec la réalité sociopolitique. Pour cela, l’enseignement s’attache à transmettre les vocabulaires et outils spécifiques aux arts du spectacle.
  • Sur le plan des écritures , la formation articule pleinement théorie et pratique (textes, corps, images : ateliers de scénario, d’écriture critique, d’improvisation et de composition chorégraphique).
  • Sur le plan de la recherche , il est enseigné les méthodes et règles de la recherche scientifique dans les disciplines artistiques : travail sur documents et archives, capacité d’interprétation, comparatisme, mise en perspective, rigueur des rédactions.
  • Sur le plan du projet de l’étudiant , sont analysées les conditions matérielles, juridiques, économiques, sociologiques, qui déterminent la création artistique (histoire des politiques culturelles, des systèmes de production et de diffusion, des textes de lois réglementant l'industrie du spectacle…) et transmises des connaissances du contexte ainsi que des outils leur permettant de développer leurs projets personnels et professionnels.

Description générale du contexte

Le Département des arts du spectacle existe depuis 2005. Il comporte des cursus complets en cinéma, danse et théâtre, depuis la licence, le master, et jusqu'au doctorat.

Le Département des arts du spectacle comprend une dizaine d'enseignants-chercheurs spécialisés dans les arts du spectacle. Les cours de pratique proposés au cours de la formation sont, par ailleurs, assurés par des professionnels du cinéma, de la danse et du théâtre. Le département est en effet associé à de nombreux partenaires extérieurs dont le Théâtre National de Strasbourg, l'Opéra du Rhin, le TJP (Centre Dramatique National), le Théâtre Le Maillon, l'Atelier du Rhin de Colmar, Pôle Sud, le Centre chorégraphique de Strasbourg, le Conservatoire à Rayonnement Régional de Strasbourg, les cinémas Star ou La Maison de l'image, etc. Certains enseignements sont proposés en collaboration avec d'autres Unités de Formations et de Recherche (UFR) ou Facultés : Lettres, Sciences du Sport, Sociologie, Histoire, Langues, ... Les enseignants-chercheurs du département appartiennent et participent à l'équipe de recherche Approches contemporaines de la création et réflexion artistique (EA 3402).

 

Compétences à acquérir

  • Disposer d’une culture approfondie concernant les arts du spectacle et être capable de décrire, d’analyser une œuvre, de l’articuler à son contexte (historique, esthétique, politique, social, économique).
  • Être capable de mener une réflexion solide et étayée sur l’art , son histoire, son évolution contemporaine. Pouvoir développer un point de vue critique et autonome sur la création. Savoir repérer dans la création contemporaine les ruptures et les filiations.
  • Savoir se documenter et communiquer les résultats d’une recherche dans le domaine des arts du spectacle. Savoir produire un discours argumentatif, à l’écrit et à l’oral, sur les arts du spectacle. Maîtriser l’outil informatique (conception de dossiers et de diaporamas, etc.).
  • Disposer d’une connaissance pratique des arts du spectacle, de genres et de supports différents, et savoir lier cette approche aux acquis théoriques.
  • Connaître le milieu professionnel , les différents emplois et métiers qui interviennent dans les arts du spectacle, les spécificités de ce secteur économique.
  • Avoir une ouverture vers les autres arts et les sciences humaines .
  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Le parcours Etudes cinématographiques propose une formation en histoire et esthétique de l’art cinématographique ainsi qu’en théorie et pratique de l’analyse de films, complétée par des ateliers expérimentaux permettant d’appréhender les principes techniques, formels et narratifs de l’image et du son (composition, découpage, montage) et une sensibilisation à différents métiers (production, distribution, exploitation et diffusion, critique, valorisation patrimoniale) par la rencontre avec des professionnels issus des milieux institutionnels, culturels et industriels du cinéma et de l’audiovisuel.
 

Compétences à acquérir

Le parcours Etudes cinématographiques propose une formation universitaire généraliste en sciences humaines qui vise à l’observation et à l’analyse de la création artistique sous l’angle de l’esthétique, de l’histoire de l’art et de l’analyse de films, qui se distingue clairement de celle dispensée dans les écoles de cinéma aux cursus professionnalisés et les sections spécialisées de BTS. Le cursus ne donne pas accès, de droit, à une profession artistique, et ne forme notamment pas à la carrière de réalisateur, mais délivre un diplôme validant un solide bagage culturel, historique et esthétique concernant l’art cinématographique.
Ces études théoriques sont complétées par une initiation à la pratique sous formes d’ateliers expérimentaux et une mise en contact avec différents milieux professionnels liés aux arts du spectacle, en lien avec le tissu associatif local.
 

Contrôle des connaissances

Contrôle continu :
- devoirs sur table (1h, 2h ou 3h) : analyses de séquences de films, dissertations, commentaires de textes théoriques
- travaux en temps libre (dossiers de recherche)

Contact

Christophe Damour

Équipe pédagogique

Nathalie Bittinger

Christophe Damour

Eric Galmard

Benjamin Thomas

Département Arts du spectacle

rue René Descartes
67084 STRASBOURG
0368856665

Conditions d'admission

Obtention du bac
Candidature sur la plateforme Parcoursup pour l'entrée en licence 1 arts du spectacle

Pré-requis obligatoires

- bonne maitrise de l'expression écrite et orale
- bonne culture générale
 

Débouchés

  • Les métiers de la filière industrielle (ex. production, distribution et exploitation cinématographiques) : concepteur, producteur ou diffuseur au sein de structures économiques locales ou nationales.
  • Les métiers de la fonction publique d'Etat ou territoriale : professeur d'art dramatique, technicien supérieur territorial des métiers du spectacle, conseiller culturel.
  • Les métiers institutionnels : gestionnaire, producteur ou archiviste dans les institutions de l’administration des arts du spectacle.
  • Les métiers du monde éducatif : enseignant dans des structures éducatives nationales ou associatives.
  • Les métiers de l'animation culturelle et socioculturelle : chargé de projet, animateur culturel en milieu rural, chargé de programmation, directeur adjoint d'établissement à caractère culturel.
  • Les métiers de la médiation culturelle : chargé des relations publiques, chargé de projets culturels, attaché de presse, organisateur d'événements.
  • Les métiers de la documentation : documentaliste, bibliothécaire.
  • Les métiers du journalisme et de l'édition : journaliste culturel, assistant d'édition, rédacteur, responsable éditorial.
  • Les métiers liés au commerce des produits culturels : libraire, commercial dans l’édition, dans la distribution, la diffusion de films ou de spectacles …
  • Les métiers d’enseignement de la danse (offre de formation liée au D.E Danse habilité par le Ministère de la Culture)

Poursuite d'études

  • I ntégrer les Masters « Arts de la scène et du spectacle vivant » ou « Cinéma et audiovisuel » de l’Université de Strasbourg ou le Master d’une autre université proposant une formation scientifique et/ou professionnalisante dans le champ des arts de l’écran et des arts de la scène ;
  • Présenter avec de bonnes chances les concours d’entrée à certaines écoles professionnalisantes ou artistiques ;
  • Poursuivre, en s’appuyant sur l’apport théorique et méthodologique reçu, le développement d’une pratique artistique personnelle .

Structure et organisation pédagogiques

La licence Arts du spectacle se compose de trois parcours :
- Études chorégraphiques (possibilité de double cursus danse en partenariat avec le Conservatoire de Strasbourg)
- Études cinématographiques
- Études théâtrales (possibilité de double cursus théories et pratiques de la scène en partenariat avec le Conservatoire de Colmar)

Le cursus universitaire de licence se déroule en trois ans (6 semestres). La licence commence, au premier semestre, avec des enseignements fondamentaux dans les domaines du théâtre, du cinéma et de la danse. La licence 1 est mutualisée à 100 %, puis advient une spécialisation dès le deuxième semestre, avec la poursuite ponctuelle d’enseignements mutualisés entre les 3 parcours. Les cinq semestres suivants permettent aux étudiants de se spécialiser en cinéma, théâtre ou danse et de s'ouvrir à des disciplines voisines ou complémentaires. Il y a des unités d'enseignement (UE) obligatoires, d'autres libres, au choix des étudiants.

 

Programme des enseignements

Études cinématographiques

Contact

Faculté des Arts

14 RUE DESCARTES BAT LE PORTIQUE
67084 STRASBOURG

Nathalie Bittinger

Guides pédagogiques Licence Etudes cinématographiques 2017-2018