Vous êtes ici : Accueil   >   Arts du spectacle   >   Cinéma   >   Formation   >   Licence "Études cinématographiques"

Licence "Études cinématographiques"

Présentation de la Licence Etudes cinématographiques

La Licence Etudes cinématographique propose une formation en histoire et esthétique de l’art cinématographique ainsi qu’en théorie et pratique de l’analyse de films, complétée par des ateliers expérimentaux permettant d’appréhender les principes techniques, formels et narratifs de l’image et du son (composition, découpage, montage) et une sensibilisation à différents métiers (production, distribution, exploitation et diffusion, critique, valorisation patrimoniale) par la rencontre avec des professionnels issus des milieux institutionnels, culturels et industriels du cinéma et de l’audiovisuel.

Architecture de l'offre de formation

A l’intérieur de la Licence en Arts du spectacle, le parcours Etudes cinématographique propose à des généralistes une formation universitaire en sciences humaines visant à l’observation et à l’analyse de la création artistique sous l’angle de l’esthétique, de l’histoire de l’art et de l’analyse de films, qui se distingue clairement de celle dispensée dans les écoles de cinéma aux cursus professionnalisés et les sections spécialisées de BTS.

Le cursus ne donne pas accès, de droit, à une profession artistique, et ne forme notamment pas à la carrière de réalisateur, mais délivre un diplôme validant un solide bagage culturel, historique et esthétique concernant l’art cinématographique.

Ces études théoriques sont complétées par une initiation à la pratique sous formes d’ateliers expérimentaux et une mise en contact avec différents milieux professionnels liés aux arts du spectacle, en lien avec le tissu associatif local.

A l’issue de la troisième année de Licence, les compétences et le savoir-être acquis (culture générale, capacité de rédaction, d’analyse et de synthèse, ouverture d’esprit) constituent de sérieux atouts permettant :

  • de présenter avec de bonnes chances les concours d’entrée à certaines écoles de cinéma et d’audiovisuel
  • une poursuite d’études en postulant à différents masters, particulièrement en arts du spectacle (master histoire et esthétique du cinéma ou master conception de projet européen) ou en arts visuels (audiovisuel et multimédia)
  • un complément théorique et méthodologique précieux pour le développement d’une pratique artistique personnelle

et favorisent l’accès à des emplois très variés :

  • les métiers de la culture : activités d’organisation d’événements, de diffusion, d’animation, de promotion, de critique, d’analyse, d’écriture, de documentation, de médiation, fonctions de chargés de projets ou de communication, dans les festivals, les associations du secteur, les journaux et revues, les structures de production, les réseaux de salles, …
  • les métiers du monde éducatif : activités pédagogiques dans des structures éducatives nationales ou associatives.
  • les métiers institutionnels : activités de gestion, de production et d’archivage dans les institutions de l’administration des arts du spectacle.
  • les métiers de la filière industrielle : activités de conception, de production et de diffusion au sein de structures économiques locales ou nationales.

photogramme de Pierrot le fou

Pierrot le fou (Jean-Luc Godard, 1965)

 

Guides pédagogiques Licence Etudes cinématographiques 2017-2018