Vous êtes ici : Accueil   >   Arts visuels   >   Design   >   Expositions   >   2010

2010

Eunique 2010 - 10 au 13 juin 2010

Eunique - arts & crafts 2010 - 10 au 13 juin 2010 - Internationale messe für Angewandte Kunst und design - Parc d'exposition de Karlsruhe - Messealle 1 - 76287 Rheinstetten, Germany

Design public, le politique par le poétique ?

" le design n'est pas une profession, mais une attitude. (...)

 Les notions de design et de designer doivent être transformées. Il faut abandonner le  concept de "spécialiste" pour parvenir  à une attitude opérationnelle globale d'ingénuité et d'invention permettant de saisir les projets dans leur rapport aux besoins des individus et de la société plutôt qu'isolément. On ne peut se contenter d'extraire de la complexité de la vie un sujet particulier pour tenter de le traiter en élément indépendant. Il y a design dans l'organisation de notre affectivité, de notre vie familiale, dans les rapports syndicaux, dans l'urbanisme comme dans tout travail réunissant les individus "civilisés". finalement, tous les problèmes de design sont fondés sur une unique préoccupation: le design pour la vie !"[1]

Cette citation de Lazslo Moholy Nagy qui prône un design pour la vie prend aujourd’hui une certaine acuité. En effet le terme design à encore une connotation restreinte ; son sens est étrangement corrompu par une définition limitée à l'esthétique industrielle.[2] Même si cette acception est largement généralisée dans le grand public, cette définition restrictive ne peut plus définir complètement le design actuel. De manière plus pertinente, ce qui semble aujourd’hui faire sens pour cette discipline ce n'est pas exclusivement l'esthétique, la recherche de formes nouvelles pour un objet fonctionnel, mais une attitude de transformation par la création, un art impliqué dans la vie, qui instaure le cadre de notre quotidien et le modifie pour engager des dispositifs et des dispositions nouveaux pour un façonnement autre de notre société

Si le design dans son ensemble participe à donner forme à nos existences le domaine particulier du design public relève d’une complexité particulière ; car créer et concevoir la transformation, c'est souvent contribuer à façonner et changer la vie des autres. Une création qui dépasse donc les seuls enjeux artistiques personnels d'un créateur et s'inscrit dans nos destinées comme un fait, qui peut avoir des répercussions importantes sur la manière d'être des hommes.

Le design public nécessite donc un état d'esprit, une attitude, un engagement pour réenchanter le monde. Il interroge, invente et conçoit les espaces et objets pour l'homme dans leur usage public et tente de transformer, d'harmoniser, son environnement à de nouveaux idéaux et utopies.

Une nouvelle conception du design comme attitude parviendra-t-elle à faire naître, - comme l’imaginait Joseph Beuys pour l’art, considérant que le seul acte plastique véritable consiste dans le développement de la conscience humaine - un design comme sculpture sociale ; « un moyen de l’organisation de l’économie politique » [3]?

À travers leurs différents projets, élaborés durant leur cursus 2010/2011, les étudiants du master design à l’université de Strasbourg ont tenté, à travers une attitude singulière et un engagement personnel, cette expérimentation du politique par le poétique.

Pierre Litzler, architecte dplg, directeur du master design


étudiants M1: Jérémy Antoine, Gwenaëlle Bertrand,, Amélie Boisliveau, Pauline Burg, Hui-Yi Cheng, Alexis Coche, Sophie Delrot, Aurélie Desquet, Romy Desseaux, Corinna Ewald, Maxime Favard, Anaïs Gautron, Marion Hamaide, Eunkyung Kang, Vanessa Kiffer, Shu Liu, Malo Mangin, Yu Mao, Camille Oberlé, Marie-Ange Pittraye, Elnaz Soleimani Fard, Hanieh Torkzadeh, Alix Videlier, Cécile Yldirim, Zi Yun Zhou

étudiants M2: Ghassen Arfaoui, Damien Bechler, Perrine Boissier, Pauline Desgrandchamp, Marjolaine Lecourt, Héléne Losser-Huentz, Nathalie Munch, Benoit Melchior, Apolline Noiré, Damla Oktay, Sylvain Roussange, Lulu Xu

intervenants: Luca Merlini, Vivien Philizot, Frédéric Ruyant

enseignants du master : Alessandro Arbo, Yves Ayrault, Philip Clarke, Francis Dupont, Denis Guesnier, Didier Guth, Ilana Isehayek, Pierre Vercey, Bruno Lavelle, Pierre Litzler, Vincent Lowy, Frédéric Luckel, Daniel Payot, Alexandra Pignol, Pierre Roesch, Germain Roesz, Roger Somé, Stéphane Thomas, Simon Welch

 


[1]Laszlo Moholy-Nagy, Vision in motion,  Paul Théobald publisher, Chicago 1969

[2] Dans le dictionnaire, Le Robert illustré d'aujourd'hui, 1996, on trouve sous le mot design, la définition suivante: Esthétique industrielle appliquée à la recherche de formes nouvelles et adaptées à leur fonction

[3] C’est ainsi que le philosophe Bernard Stiegler envisage le design : « Du design comme sculpture sociale », Le Design , Essais sur des théories et des pratiques, sous la direction de Brigitte Flammand, éditions du Regard, Institut français de la mode, Paris, 2006