Vous êtes ici : Accueil   >   EA3402 Accra   >   Programme et axes de recherche

Programme et axes de recherche

L’art dans son époque : dispositifs, pratiques et (re)présentations

Une approche scientifique des arts – champ esthétique et social des plus complexes – suppose d’analyser les dispositifs conceptuels permettant de comprendre quelles sont les attitudes, les CATÉGORIES et les modalités de représentation ou d’interprétation qui font leur spécificité.

Elle conduit également à étudier les déplacements, les formes de RESTRUCTURATION ou de reformulation auxquels les arts peuvent être soumis aujourd’hui.

Les arts constituent un domaine, foisonnant et hétérogène, de productions plurielles : des ŒUVRES, des PRATIQUES ARTISTIQUES ne supposant plus la production d’objets – concerts, improvisations, installations, performances, etc. – et des CRÉATIONS HYBRIDES juxtaposant ou mêlant, de diverses manières, images, objets, corps, voix, musiques.

La fabrique des arts

L’axe traite des questions de poïétique – les manières de « concevoir » et de « faire » dans les arts –, qui sont mises en lien avec leurs différents enjeux et objectifs théoriques et pratiques.

Cette articulation spécifique à la recherche en art s’inscrit dans la continuité des recherches menées en esthétique et autres sciences de l’art. Elle porte principalement sur les problématiques de la création artistique, sur ses méthodologies de recherche et sur les approches en didactiques des arts et de la technologie.

L’œuvre en acte

 Il s’agit d’examiner quelles sont les « modalités d’activation » des œuvres et des pratiques artistiques dans l’espace public.

 À une époque où le numérique et la globalisation entrainent de nouvelles stratégies de diffusion, on analysera leurs différents modes de présentation et de représentation. On s’occupera également des multiples manières de les comprendre, les interpréter et les évaluer.

 

Hybridations…

 Sont analysées des œuvres ou des pratiques polymorphes, les porosités pouvant exister entre les arts, ainsi que les emprunts, reprises et multiples formes de  « nomadisme » artistique.

Pourront émerger divers outils de compréhension, présentation ou interprétation, à l’origine de nouvelles théories de l’art, et les moyens de cerner les évolutions pratiques et créatives, articulées à ces théories.

 

L'actualité de l'équipe est présentée sur sa page Facebook