Vous êtes ici : Accueil   >   Arts du spectacle   >   Théâtre   >   Formation   >   Master Arts de la scène et du spectacle vivant   >   Approches des politiques des arts de la scène et de leur médiation (APAM)

Approches des politiques des arts de la scène et de leur médiation (APAM)

Le Master Approches des politiques des arts de la scène et de leur médiation est un parcours de deux ans, soit quatre semestres de douze semaines chacun. Il se décline en 6 unités d’enseignements
 (UE) obligatoires sur les trois premiers des quatre semestres de 30 crédits (ECTS) : une UE de langue vivante, une UE de formation à la recherche / professionnalisation, une UE interdisciplinaire, une  UE d’enseignements fondamentaux, une UE d’enseignements spécifiques, et une UE d’ouverture. Le deuxième semestre du M2, constitué de trois UE, est plus largement consacré à la rédaction du mémoire de recherche de fin d’études, et à un stage en milieu professionnel.

Formation

Le Master arts de la scène et du spectacle vivant parcours approches des politiques des arts de la scène et de leur médiation vise en priorité à donner une formation dans le domaine du spectacle vivant, tout en approfondissant les connaissances en histoire et esthétique des arts de la scène acquises dans le cadre d’une licence en Arts du spectacle, parcours « théâtre » ou « danse ».

Ce diplôme, liant connaissances théoriques, expériences pratiques et connaissance du milieu professionnel, propose un programme d’études permettant aux étudiants d’appréhender et de maîtriser des savoirs (historiques, esthétiques...) utiles pour analyser le champ des arts concernés, des outils conceptuels nécessaires à une analyse critique des spectacles et de la relation qu’elles entretiennent avec le public, ainsi que des connaissances en matière de politique ou de médiation culturelles.

Débouchés

Les compétences acquises durant la formation favorisent l’accès à des emplois très variés, dans les métiers du spectacle ou de la culture : organisation d’événements - festivals, diffusion, relations publiques, animation, promotion, critique, documentation.

Objectifs

  • Comprendre, analyser et porter un regard critique, historique et argumenté sur la réalité des pratiques spectaculaires contemporaines, sur leurs processus de création. 

  • Pouvoir intervenir, oralement ou par écrit, sur un spectacle, un projet spectaculaire ou un événement culturel. 

  • Être en capacité d’effectuer un retour critique et mis en perspective sur un projet mené, en analyser les 
points forts et les faiblesses, en théoriser les limites et le devenir. 

  • Connaître, en théorie et en pratique, une part diversifiée et représentative du tissu économique et 
social des arts du spectacle dans la diversité de ses structures (de la compagnie au Théâtre National, de 
l’événement à une politique de création pérenne). 

  • Connaître, en théorie et en pratique, une part diversifiée et représentative des différents métiers et 
fonctions qui animent les arts du spectacle sur son versant « projet culturel » : communication, travail 
de programmation et de relations publiques, etc. 

  • Être en capacité de concevoir, de rédiger et de gérer un projet culturel et artistique. 

  • Être en capacité d’analyser, d’anticiper et d’accompagner rigoureusement son inscription dans un 
territoire ou selon une politique culturelle précis. 

  • Établir un budget et connaître les modalités juridiques et les particularités économiques et sociales du 
monde professionnel du spectacle vivant. 

  • Un stage dans une institution culturelle ou artistique permettra de découvrir concrètement le domaine 
du spectacle vivant, et de mettre en pratique les compétences acquises. 


Accès

  • Niveau de français minimum requis (pour les étudiants étrangers) : C1. 

  • Validation d’une Licence 3 Arts du spectacle (théâtre ou danse) 

  • Formation théorique en arts de la scène (théâtre ou danse), connaissance du spectacle vivant, une 
langue étrangère 


Documents